add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Dernières minutes

MAIRIE DE LA COMMUNE V : LE BILAN DES SIX DERNIERS MOIS PRÉSENTÉ À LA PRESSE

Share This Story !

LE MAIRE DE LA COMMUNE V DU DISTRICT DE BAMAKO A PRÉSENTÉ SON BILAN DES SIX DERNIERS MOIS AU TITRE DE L’EXERCICE BUDGÉTAIRE 2019. C’ÉTAIT LE SAMEDI 29 FÉVRIER 2020 AUTOUR D’UN DÉJEUNER AVEC LES HOMMES DE MÉDIA À L’HÔTEL OLYMPE.

Sixième du genre, cette rencontre avait pour objectif de susciter les questionnements, fournir les explications et apporter tout l’éclairage nécessaire à la participation et à la responsabilisation citoyenne.

Selon le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, l’exercice des six derniers mois a été marqué par des hauts et des bas.

“Cet exercice consiste à rendre compte de notre gestion de la cité, nos avancées, nos difficultés et probablement nos échecs comme indiqué par la loi. Dans une démocratie, la presse à sa partition. Quatrième pouvoir, nous comptons sur la presse pour relayer la bonne information aux bénéfices des citoyens pour lesquels nous gérons la cité”, a déclaré le maire Amadou Ouattara.

Le rapport indique que les ressources financières au titre de l’exercice budgétaire 2019 ont trois provenances : les fonds propres, les fonds transférées et les subventions des partenaires nationaux et étrangers, soit un total de plus de 2 milliards de F CFA.

En termes de recettes (impôts, taxes, subvention de fonctionnement…) selon toujours le rapport, la mairie de la Commune a recouvré, sur une prévision de 632 250 000 F CFA, 450 949 296 F CFA, soit  68,46 % de taux de réalisation.

Sur une prévision de 3 milliards, la mairie de la Commune V a fait une réalisation de 2 206 871 632 F CFA, soit 72,29 % en termes de dépense. Eu égard aux grands défis de la mairie de la Commune V, le maire a indiqué que ces chiffres restent insuffisants pour le recouvrement.

A l’en croire, les difficultés rencontrées sont, entre autres, la faible mobilisation des ressources financières, le difficile recasement des 4000 déguerpis à Mountougoula en raison des procédures judiciaires, l’arrêt de la régularisation des occupants pour non approbation des plans de réhabilitation…

En perspectives, la mairie de la Commune V envisage la poursuite du recasement des déguerpis à Mountougoula et à Dialakorobougou, l’élaboration et l’adoption, par le conseil, du budget additionnel 2020, la mise à jour du site web, la poursuite des démarches en vue de la levée des obstacles à la généralisation du recouvrement bioélectronique des taxes et autres redevances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *