add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Dernières minutes

Le Maire Amadou Ouattara face à la Presse : « Mon équipe et moi, avons rencontré beaucoup de difficultés. »

Share This Story !

Le Maire de la commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara a invité les journalistes à la 6ème  édition du traditionnel déjeuner de presse, c’était samedi dernier, à Olympe International Hôtel de Bamako. Ce Point de Presse que l’édile de la commune V a instauré comme une tradition, depuis son accession à la tête de la municipalité, a toujours respecté l’ordre normal du temps, la date, le jour et le mois.  Une fois encore, comme les éditions précédentes, étaient présents, le secrétaire général de la mairie, Sidiki Magassouba, les membres du bureau communal et de nombreux invités.

Dans son intervention, Amadou Ouattara a d’abord dit que c’est un exercice démocratique de rendre publique son bilan chaque six mois. Il a aussitôt invité les hommes de média, en leur mettant au défi de bien relayer la bonne information aux citoyens pour lesquels lui et son équipe gèrent la cité, une manière selon le maire, de les aider dans leur mission. « Nous avons toujours invité la presse pour que vous soyez des vrais relais auprès des populations, nous ne pouvons pas atteindre tout le monde, mais avec votre concours, il est évident que grâce à la technologie même ceux ne sont pas là sauront ce que le maire et ses adjoints ont pu réaliser en 6 mois », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a souligné que les six mois écoulés ont été difficiles, mais des avancées notables ont été faites avec des ouvrages de qualité. Sur la question de l’assainissement l’élu a précisé que c’est une problématique très difficile à résoudre car selon lui, c’est un secteur multidimensionnel qui nécessite l’implication de la mairie du district, des communes et même de l’Etat. Et Amadou Ouattara d’estimer que pour la résolution définitive de la question d’assainissement il faut la valorisation des déchets. Le premier responsable municipal a expliqué qu’aucun secteur n’est négligé. « Vous avez vu la faible mobilisation des ressources financières, quand c’est 451 millions seulement qui sont mobilisés au cours de l’année, comprenez qu’il y a des contraintes réelles. Je vous ai dit que plus de la moitié est engloutie par le salaire et par le fonctionnement, donc la part de l’investissement est minime », a éclairé l’élu de la commune V. Avant d’ajouter qu’après réflexion, l’ensemble du Conseil communal a jugé nécessaire de faire recours à la biométrie qui va désormais retracer toutes les ressources financières générées par les populations au niveau de la commune V. « Mon équipe et moi, nous avons rencontré beaucoup de difficultés. Nous sommes en train de nous essayer et avec la quiétude nous pensons que nous allons sortir et voir le bout du tunnel et véritablement, je suis convaincu que le développement ne saurait être exogène mais d’abord endogène », a-t-il martelé. Et le maire de conseiller que l’apport des partenaires est bien, mais il faut aussi la part du citoyen. Il a ensuite saisi l’occasion pour inviter les mêmes citoyens à jouer leur part dans le développement de la commune.

En outre, Amadou Ouattara a également rappelé que dans son projet de société qu’il a présenté pendant la campagne, il était prévu l’aménagement des grands marchés de la commune V, y compris celui de Sabalibougou. Mais selon lui, en 2019 tout a été chamboulé, parce que dira-t-il, des individus mal intentionnés ont empêché la réalisation du projet d’aménagement des marchés. Il s’est dit fier de voir que son compte administratif  a été adopté par acclamation  jeudi dernier. Ajoutant que le site Web de la commune V est en cours de réalisation et qu’il sera opérationnel dans les prochains mois à venir.

Alou Badra DOUMBIA 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *