add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Dernières minutes

Histoire le peuplement de la rive droite

Share This Story !

La rive droite doit son développement a la construction du premier pont ( 1957-1960 )
reliant BAMAKO aux autres localités du sud est –Bougouni, Sikasso et la Cote
d,Ivoire, les villes de Ségou, Mopti et l, ensemble du NORD .
Selon Sébastien Philippe , dans son ouvrage une HISTOIRE DE BAMAKO, enede
1960 a 1969, seuls les quartiers de BADALABOUBOUGOU ET SEMA existaient sur
la rive droite avec les villages de TOROKOROBOUGOU et KALANBANCORO,.
– Les autochtones sont donc les ressortissants de ces trois quartiers , essentiellement
composes de l,ethnie BAMANAN, et les quelques fonctionnaires cadres de la nouvelle
administration,
– Les flux de peuplement vont grossir a partir des années sécheresse ( 1969-I978) .Ces
flux tout en continuant a grossir se modifient et se diversifient comprenant tous les
groupes socio -ethniques du MALI.
– Les supposes originaires fondateurs des premiers villages et quartiers sont aujourd’hui
démographiquement et ethniquement minoritaires.
Les principaux groupes sociaux ethniques Bamanans, Soninké, Peuls, Sénoufos, Dogons,
Malinkés, Bozos, Tamasheqs, Arabes, Mossis, Miniankas, Bobos de Maures, des Ouolofs, et
des sous groupes provenant d, autres zones du MALI et de l, Afrique toute entière , du fait
des conflits , mais aussi des flux migratoires d, origine économique.
En 2012 la commune compte ad, après le 4eme recensement de novembre 2011, 500 000
hbts., repartis entre( 8)-huit quartiers

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *