add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Dernières minutes

Finances communales

Share This Story !

  • Finances communales :

Les ressources financières de la commune proviennent des ressources propres recouvrées sur la base des prestations que la commune apporte aux usagers des services communaux, des recouvrements des impôts et taxes et des subventions/transfert des ressources via le Ministère en charge de l’éducation. Les fonds reçus dans le cadre de l’éducation serve à payer les salaires des enseignants fonctionnaires de la Maire appelés fonctionnaires des collectivités territoriales.

  • Ressources propres de la Mairie :

 

Les prévisions des ressources propres de la commune ont évolué d’une année à une autre mais il est à noter une amélioration progressive du taux de recouvrement : 53,71% en 2013 ; 56,59% en 2014 et 60,51% en 2015.

Les raisons évoquées pour justifier ces taux de recouvrement des impôts et taxes sont :

L’incivisme de la population ;

La méconnaissance de certains devoirs par les citoyens.

Ressource financières propres de la commune de 2013 à 2015

Année Prévision en F CFA Réalisation en F CFA Pourcentage de recouvrement
2013 915 300 000 491 676 351 53,71 %
2014 948 300 000 536 736 102 56,59%
2015 894 800 000 541 486 598 60,51%

 

 

  • Subventions de la commune

 

Dans le cadre de la prise en charge des salaires des enseignants, le Département en charge de l’éducation annuellement met à la disposition de la commune des fonds dans le cadre du transfert des ressources. Sur une prévision de 1 572 000 000 F CFA 2013, la commune a pu mobiliser 91,13%.

Les détails des prévisions et réalisation de 2013 à 2015, sont mentionnés dans le tableau ci-après.

Ressources transférées à la commune dans le cadre de la prise en charge des salaires des agents de l’éducation

Année Prévision en F CFA Réalisation en F CFA Pourcentage de recouvrement
2013 1 572 000 000 1 432 599 210 91,13%
2014 2 020 500 000 1 649 390 655 81,63%
2015 2 260 500 000 2 116 951 792 93,64%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Objectifs et orientations
    • Vision :

Pour définir sa vision, la commune V a tenu compte de celles du Mali et du district de Bamako.

Pour rappel, la vision du Mali est « Conjuguer sagesse, authenticité et dynamisme pour faire du Mali, une Nation prospère, performante et moderne dont le peuple aura « su se saisir résolument de son propre devenir pour demeurer un Peuple uni dans sa riche diversité, tourné vers un But commun et ayant une Foi indéfectible en son avenir »

 

La vision du district de Bamako est ”Bamako, ville culturelle, moderne, sûre et prospère où il fait bon vivre »

 

En tenant compte des orientations du Mali et du district de Bamako, la vision de la commune V, est « une cité verte, sécurisée, propre avec un cadre de vie prospère et épanoui ». Cette vision prouve que les différentes composantes de la commune mènent des activités dans les cinq ans à venir pour assurer la protection et l’exploitation rationnelle de l’environnement, la sécurisation des personnes et leurs bien et une cité ou il ya la prospérité et l’épanouissement grâce au développement des riches et surtout l’amélioration des conditions de vie de la population.

  • Orientations et objectifs

La commune a défini ses orientations en tenant compte de celles du Mali et du district de Bamako

Pour assure un développement harmonieux qui place les couches au centre du développement, la commune envisage de :

  • Développer une école performante où l’éducation et la formation sont au cœur des préoccupations ;
  • Créer plus d’emplois par la formation professionnelle;
  • Améliorer la croissance économique à travers une cité prospère (économies et finances) ;
  • Renforcer la sécurité des personnes et des biens ;
  • Assurer le rayonnement culturel et sportif de la commune ;
  • Améliorer l’offre des services sociaux dans une cité où le bien être est à la hauteur de l’offre ;
  • Assurer une bonne politique de communication ;
  • Faciliter l’accessibilité à grande échelle les énergies et l’eau potable ;
  • Favoriser une cité propre envieuse avec un cadre de vie épanoui ;
  • Favoriser une cité de sécurité et de confort de la mobilité ;
  • Créer une cité verte débarrassée de toutes pollutions et

Les orientations et objectifs définis tiennent compte des orientations du Gouvernement du Mali et du District de Bamako.

Début

 

PLAN D’INVESTISSEMENT PLURIANNUEL(PIP) 2016-2020

Conformément aux objectifs et vision définis, les activités prioritaires ont été définies pour une période de cinq (5) ans précisément la période 2016-2020. Les activités prioritaires programmées sont issues des différentes rencontres de diagnostiques dans les quartiers, qui ont été hiérarchisées aussi à la mairie avec la participation des différents leaders communautaires, des services techniques, des personnes ressources et de tous les autres acteurs concernés par le processus de planification. Cet exercice a permis de faire la planification quinquennale suivante, fruit d’une large concertation.

Résultat attendu Activité Localité Coût estimatif Année de réalisation Contribution financière en pourcentage (%)
2016 2017 2018 2019 2020 Ville commune Etat partenaires
Objectif Secteur Santé : Améliorer l’offre des services sociaux dans une cité où le bien être à la hauteur
révision de la carte sanitaire et création de 3 aires de santé à Bacodjicoroni

Bacodjicoroni

10 000 000

x

100

Mise en œuvre de l’approche communautaire de trois aires de santé

bacodjicoroni plateau, Bacodjicoroni ACI et Bacodjicoroni Golf

15 000 000

x

100

construction des infrastructures pour trois CSCOMs

bacodjicoroni plateau, Bacodjicoroni ACI et Bacodjicoroni Golf

195 000 000

x

x

x

100

Formation du personnel et des membres des ASACO de trois CSCOMs

Construits

bacodjicoroni plateau, Bacodjicoroni ACI et Bacodjicoroni Golf

9 000 000

x

x

x

100

Dotation initiale de trois CSCOMs en médicaments essentiels

bacodjicoroni plateau, Bacodjicoroni ACI et Bacodjicoroni Golf

6 000 000

x

x

x

100

Equipement de trois nouveaux CSCOMs

bacodjicoroni plateau, Bacodjicoroni ACI et Bacodjicoroni Golf

60 000 000

x

x

x

100

existence de deux CSCOMs en location bail (ASCODA et ASACOKALKO

Construction des infrastructures pour deux CSCOMs

Daoudaboug ou et Kalaban coura Koko

130 000 000

x

x

100

faible adhésion communautaire aux ASACO

Micro-planification annuelle au niveau des aires de santé avec tous les acteurs

commune V

25 000 000

x

100

tenue semestrielle du conseil de gestion des services socio- sanitaires de la commune

commune V

10 000 000

x

x

x

x

x

50

50

mise en œuvre non effective de la convention d’assistance mutuelle (CAM)

mise en œuvre effective de la CAM par les différentes parties

commune V

15 000 000

x

100

Renouvellement des équipements et matériels des CSCOMs

commune V

150 000 000

x

x

x

x

80

20 (cscom)

Comités paritaires non fonctionnels

Dynamisation de 18 comités paritaires et mise en place de trois comités paritaires

commune V

10 000 000

x

100

mauvaise gestion des organes de gestion des ASACO

supervision trimestrielle des activités de gestion et de    fonctionnement de 18 organes des ASACO

commune V

6 000 000

x

x

x

x

x

100

mauvaise gestion des déchets biomédicaux (DBM) dans les CSCOMs

Formation de 170 agents de santé en gestion DBM en 4 session

CSREF

20 000 000

x

x

x

100 (ABS)

Suivi semestriel de 170 agents de santé en gestion des DBM

commune V

8 000 000

x

x

x

100

ABS

dotation semestrielle de 18

CSCOMs en 54 poubelles

commune V

5 000 000

x

100

dotation annuelle de 18 CSCOMs en 18 tricycles

commune V

30 000 000

x

x

x

x

x

60

40 (CSCOM)

Mauvaise gestion des DBM au CSREF

Dotation en incinérateur électrique

CSREF

13 000 000

x

50

50 (CSR EF)

Non payemen des quôtes parts du système de références/évacu ation par la Mairie et les ASCO

Prise en charge des frais de référence d’évacuation des femmes en difficulté de travail

commune V

3 000 000

x

50

50 (CSR EF/C SCO M )

Suivi trimestriel des activités de la référence/évaluatio n

Commune V

40 000 000

x

x

x

x

x

50

50 (CSR EF)

Inexistence d’un plan communal de prévention et de gestion des épidemies et catastrophes

Mise en place d’un plan communal de prévention des épidémies et catastrophes

commune V

8 000 000

x

100

Absence d’un site communal d’isolement en cas d’épidémie

Dotation de la Commune en Centre d’isolement pour les maladies à potentiel épidémique

commune V

10 000 000

x

100

TOTAL Secteur Santé

778 000 000

Développement social, promotion de la femme et de la société civile: Objectif : Améliorer l’offre des services sociaux dans une cité où le bien être est à la hauteur de l’offre

problème

Action

Localisation

Coût

2016

2017

2018

2019

2020

ville

commune

Etat

Partenaire

Faible mobilisation sociale dans la mise en œuvre des interventions (développement social, sante, promotion de la femme)

Création un cadre formel entre la mairie et le groupement des radios communautaires de la commune V

Commune V

16 000 000

x

x

x

x

x

100

Elaboration annuel du plan intégré de communication de la commune V

Commune V

14 000 000

x

50

50 (ABS)

Suivi annuel de 179 Sociétés coopératives

Commune V

10 000 000

x

x

x

x

x

100 (ABS)

Absence de fonds pour la PEC des enquêtes sociales

Mise en œuvre de la PEC annuelle de 2400 enquêtes sociales

Commune V

6 000 000

x

x

x

x

x

100

Insuffisance d’équipement au SDSES

Equipement annuel du SDSES

Commune V

5 000 000

x

100

Absence de Pouponnière en Commune Dotation de la Commune en pouponnière

Commune V

10 000 000

x

100

Absence d’un centre communal d’autopromotion pour les femmes en Commune

Dotation de la Commune V en centre d’autopromotion

Commune V

10 000 000

x

100

faible lutte contre les viloneces faites aux femmes

Organisation annuelle de 4 sessions de formation sur le mariage précoce et les méfaits de l’excision au bénéfice des élus communaux

Commune V

5 000 000

x

50 (ABS)

50

(Enda Mali)

Organisation par an de 10 missions de suivi des structures intervenant dans le domaine de l’excision

Commune V

8 000 000

x

x

x

x

x

50 (ABS)

50

(enda Mali)

Organisation annuellement de 10 sessions d’information et de sensibilisation pour 400 élèves des écoles fondamentales sur les méfaits de l’excision

Commune V

6 000 000

x

x

x

x

x

50 (ABS)

50

(Enda Mali)

Organisation par an de 10 cadres de concertations sur les pratiques néfastes sur la santé des femmes et des filles

Commune V

6 000 000

x

x

x

x

x

50 (ABS)

50

(Enda Mali)

Mise en œuvre de la PEC annuelle de 10 enfants abandonnés et retrouvés

Commune V

15 000 000

x

x

x

x

x

100

Absence de siège pour la société civile Dotation de la société civile en siège

Commune V

10 000 000

x

80

20 (Société civile)

Absence de comité de veille et d’alerte citoyenne

Mise en place 8 comités de veille et d’alerte citoyenne

Commune V

6 000 000

x

60

40 (Société civile)

Formation des membres des bureaux de la société civile et des comités de veille et d’alerte citoyenne sur la mobilisation, la sensibilisation, la communication, la concertation et le dialogue social

Commune V

10 000 000

x

100

Insuffisance de collaboration avec le conseil communal

Mise en place un cadre de collaboration étroite entre la société civile et le conseil communal

Commune V

0

x

x

x

x

x

100

Non existence d’un fonds d’urgence dans la commune

Création par an d’un fonds d’urgence pour la prise en compte des préoccupations des populations à la base en matière de santé, de paix, l’éducation, de sécurité, d’assainissement et de sécurité alimentaire.

Commune V

100 000 000

x

x

x

x

x

100

Insuffisance dans la sensibilisation des femmes sur leurs problèmes de santé

Sensibilisation 500 femmes par an et par quartier sur les intérêts du dépistage précoce et volontaire du cancer du sein et du col de l’utérus

Commune V

40 000 000

x

x

x

x

x

100 (ABS)

Non disponibilité de local pour les CDQ Mise à disposition de bureau équipé pour les CDQ

Commune V

20 000 000

x

100

Non existence de cadres de concertation des organisations de la société civile

Création d’un cadre de concertation entre les organisations de la société civile

Commune V

15 000 000

x

x

x

x

x

80

20 (Société civile)

Non évaluation annuelle du Plan de Développement Sanitaire de Cercle (PDSC) 2013-2017 tiré du PDSEC

Evaluation annuelle du PDSC de la Commune

Commune V

20 000 000

x

x

x

x

x

100 (ABS)

Elaboration d’un nouveau PDSC en fin 2017

Commune V

10 000 000

x

100 (ABS)

TOTAL Secteurs Développement social, promotion de la femme et de la société civile

341 000 000

Secteur jeunesse et sport, Objectif:Assurer le rayonnement culturel et sportif de la commune

Objectif/

Actions

Localisation

Coûts

Contributi on

financière

problème 2016 2017 2018 2019 2020 Commune Etat Partenaires

Dégradation des voies d’accès et des     infrastructures sportives

Aménagement et réhabilitation des voies d’accès et infrastructures sportives

Torokorobou gou  BacoDjicoron i          Kalabancour a        Badalabougo u        Sabalibougo u

50 000 000

x

x

x

40

60

Absence d’infrastructures sportives dans certains quartiers de la commune

Recherche et aménagement d’un terrain de sport dans la bande des 140 mètres de sabalibougou Est

Sabalibougo u

10 000 000

x

100

Manque d’engouement de la jeunesse vis-à-vis des activités sportives et culturelles

Organisation de la semaine culturelle et sportive

Commune

50 000 000

x

100

La non fonctionnalité des maisons des jeunes

Aménagement, équipement et animation des maisons de jeunes

Commune

20 000 000

x

100

Occupation illicite de la maison des jeunes de daoudabougou et KalabanCoura (garantiguibougo u)

Libération de la maison des jeunes de daoudabougou et le site de KalabanCoura( Garantiguibougou)

Daoubougou et KalabanCour a (Garantiguib ougou)

300 000

x

100

Manque d’intérêt des jeunes vis-à- vis de la chose publique

Formation à l’éducation à la citoyenneté (droit et devoir, connaissance des institutions de la république, …)

Commune

2 000 000

x

50

50 (CNJ)

Total secteur sport et jeunesse

132 300 000

Sécurité : Renforcer la sécurité des personnes et des biens

Insécurité

Construction de postes avancés de police

Commune

37 200 000

x

100

Insuffisance des moyens de déplacement pour assurer la Achat de 19 véhicules toyota Pic up

Commune

475 000 000

x

x

x

20

80

sécurité Entretien des véhicules des 19 véhicules/an

Commune

5 700 000

x

100

Engins à deux roues 19 motos

Commune

19 000 000

x

x

x

50

50

Entretien des 19motos/an

Commune

2 280 000

x

x

x

100

Carburant 19motos/mois

Commune

30 800 000

x

x

x

100

Carburant véhicules 19 Toyota

Commune

307 800 000

x

x

x

x

30

70

Faible Sécurité des personnes et leurs biens

Installation des poteaux d’incendie dans les 18 marchés

Commune

252 000 000

x

x

x

100

Mise en place d’un cadre de concertation des forces de sécurité avec la société civile

Commune

1 000 000

x

x

x

x

x

100

Création de fourrières pour les animaux en divagation

Commune

10 000 000

x

100

Création des échangeurs

Commune

PM

x

x

x

100

Manque de personnel subalternes à la police

Recrutement de nouvelles personnelles toutes catégories (subalternes et qualifiés)

Commune

PM

x

x

100

Faible protection des femmes et enfants

Réalisation de bâtiments gardes à vue pour mineurs et femmes dans les commissariats

Commune

PM

Etat

Faible sécurité des personnes et leurs biens Aménagement de 100 rues les plus dégradées

Commune

PM

x

x

x

x

10

90

Pose de ralentisseurs normés

Commune

10 000 000

x

x

100

Installation de feux tricolores sur les principaux carrefours

Commune

PM

x

x

100

Eclairage des principales artères

Commune

15 000 000

000

x

x

100 (EDM-

SA)

Mise en place du réseau communal des secouristes volontaires

Commune

60 000 000

x

40

60 (Aixe en province)

Dotation des services de sécurité en matériels informatiques

Commune

7 500 000

x

30

70

Total secteur Sécurité 16 218 280

000

Protection civile: Renforcer la sécurité des personnes et de leurs biens

Faible protection civile

Achat de 2 ambulances

Commune

120 000 000

x

20

80

Achat de 2 camions d’incendie

Commune

260 000 000

x

20

80

Construction et équipement de 2 postes de secours Badalabougo

u Daoudaboug ou

120 000 000

x

20

80

Constitution d’un stock d’urgence catastrophe

Bacodjicoroni

80 000 000

x

100

Elaboration et la mise en œuvre du plan communal de sauvegarde

Commune

700 000 000

x

x

x

20

80 (Ex En

Province )

Achat d’équipements de protection individuelle pour le personnel de la protection civile

Commune

50 000 000

x

10

20

70 (Aixe en  Province)

Construction et équipement d’un centre médical d’urgence

BacoDjicoron i

40 000 000

x

50

50

Création d’un centre de formation des jeunes sapeurs pompiers volontaires

BacoDjicoron i

30 000 000

x

20

30

50 (Aixe en  Province)

Appui en carburant pour la protection civile

Commune

9 000 000

x

x

x

100

Total secteur protection civile 1 409 000

000

Secteur : Eau potable, Faciliter l’accès à l’eau potable

Faible accès à l’eau potable

Création de bornes fontaines publiques pour les sites réhabilités

Tous les quartiers

50 000 000

x

x

10

50 (SOMA GEP/SA

)

40  (WATER AID)

Soutien aux bénéficiaires pour des branchements privés promotionnels (projet Kabala)

Tous les quartiers

200 000 000

x

x

x

x

x

100 (SOMA GEP/SA

)

Total secteur eau potable

250 000 000

Secteur énergie
 

 

Insuffisance couverture électricité

 

Couvrir le territoire de la CV en poteaux électrique et lutter contre les branchements anarchiques

 

 

 

Territoire de la commune

 

 

 

5 000 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

100 (EDM/S A)

Tot Secteur Urbanisme et Habitat

al électricité

objectif : Doter

5 000 000 000

la comm une d’un plan d ’urbanism e sect oriel PUS approuvé

,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lutte contre les habitations spontanées

 

Poursuite des travaux de recasement de tous les déguerpis de la CV

 

 

Pour le territoire de la CV

 

 

 

75 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

20

 

 

 

80

 

Dotation des quartiers de la commune en plan de lotissement approuvés avec SIG

 

 

Pour le territoire de la CV

 

 

 

5 000 000

 

 

 

x

 

 

 

100

 

Renforcement du contrôle de toutes les constructions sur le territoire par la Brigade

 

 

Pour le territoire de la CV

 

 

 

5 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

100

Respect des délais d’acquisition des permis et autorisation et contrôle (création d’un guichet unique)  

 

Pour le territoire de la CV

 

 

 

5000000

 

 

 

x

 

 

 

100

Sauvegarde et aménagement des édifices publics de la commune (places publiques et espaces verts)  

 

Pour le territoire de la CV

 

 

 

5 000 000

 

 

 

x

 

 

 

100

 

95 000 000

Transport :Développer une cité de sécurité et de confort dans la mobilité par l’amélioration du trafic routier entre les quartiers et avec le centre ville
 

Aménagement des voies pour faciliter le transport des personnes et leurs biens (routes communales)

 

 

 

tous les quartiers

 

 

 

2 000 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

2

 

 

 

98

création des lignes de transport intra

communales

Tous les quartiers  

5 000 000

 

x

 

x

 

x

 

100

Total secteur urbanisme /transport 2 005 000 000
Assainissement : Cité verte débarrassée de toutes pollutions et nuisances par l’aménagement des 100 rues les plus dégradées de la CV
(hygiène, assainissement et environnement)

4- Cité verte débarrassée de toutes pollutions et nuisances par l’aménagement des 100 rues les plus dégradées de la CV (hygiène, assainissement et environnement)

Assainissement: Cité débarasser de toutes les pollutions et nuisances par l’aménagement des 100 rues dégradées

 

Information, sensibilisation et organisation des bénéficiaires d’ouvrages d’assainissement

 

 

 

Tous les quartiers

 

 

 

5 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

100

Pavage des caniveax et éclairage publiques des 100 rues  

Tous les quartiers

 

20 000 000

000

 

 

x

 

 

x

 

 

x

 

 

02

 

 

98

Aménagement 5000 ouvrages d’assainissement autonomes avec puisards et accessoires  

kalabancoura

,Sabalibougo u,Bakodjicor oni (Sokoura

, plateau)

 

 

1 250 000 000

 

 

x

 

 

x

 

 

10

 

90 (AFD,SAD

EV-autres partenaire s)

Installation ouvrages d’assainissement collectifs et semi collectif (mini égouts) Badalabougo u,Torokorobo ugou, Daoudaboug ou et Bacodjicoroni  

 

1 200 000 000

 

 

x

 

 

x

 

 

100

(codévelo ppement)

aménagement des ouvrages anti érositifs Sabalibougo u et  Daoudaboug ou  

25 000 000

 

x

 

x

 

x

100

(codévelo ppement)

 

Acquisition et aménagement de terrain pour la création de dépôts de transferts et d’une décharge finale pour la rive droite

 

 

Sabalibougo u et  Daoudaboug ou,    Kalabancour a,       Bacodjicoroni

 

 

 

 

12 000 000

000

 

 

 

 

x

 

 

 

 

x

 

 

 

 

x

 

 

 

 

1

 

 

 

 

92,5

 

 

 

2,5

(Commun e VI)

Organisation des GIE en coopérative et leurs équipements  

Tous les quartiers

 

 

45 000 000

 

 

x

 

 

x

 

 

x

 

 

100

 

Dotation de la Mairie en moyens d’évacuation des ordures (engins mécaniques)

 

 

tous les quartiers

 

 

 

1 000 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

5

 

 

 

95

Valorisation des déchets (ordures ménagères, plastiques, biomédicaux, etc…)  

 

Tous les quartiers

 

 

 

PM

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

Mairies

 

 

partenaire s

Total secteur assainissement 35

525 000 000

Education: Développer une école performante où l’éducation et la formation sont au cœur des préoccupations
 

Situation irrégulière des écoles et des médersas

 

Régularisation ou fermeture

 

 

commune

 

 

PM

 

 

x

 

 

x

 

 

Mairie

 

 

CAP

 

 

Absence de titre de propriété pour certaines écoles publiques

 

 

 

Acquisition de titre de propriété

 

 

 

Commune

 

 

 

PM

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

Mairie

 

 

 

CAP

-Absence d’écoles publiques a Djicoroni ACI  

-Création d’une école publique

 

Djicoroni ACI

 

PM

 

x

 

x

 

Mairie

 

CAP

 

 

 

Insuffisance des salles de classes

 

 

démolition et reconstruction de salles de classes et équipements pour les 3 CAP

 

 

Kalabancour a,Bakodjicor oni et Torokorobou gou

 

 

 

273 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

Mairie

 

 

 

Etat

 

 

Insuffisance de bureaux de Directions

 

Constructions de local fonctionnel de directions pour les écoles et le personnel du

Kalaban coura, Bacodjicoro ni et Torokorobo ugou  

 

 

120 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

20

 

 

 

20

 

 

 

60

 

 

 

Manque de clôture pour les écoles de

 

réalisation de clôture de toutes les écoles publiques et le

 

 

 

Commune

 

 

 

100 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

20

 

 

 

20

 

 

 

60

certains CAP CAP de

Bacodjicoroni

 

Absence de bibliothèques, salles informatiques et laboratoires

 

 

Construction et équipement des bibliothèques

 

 

 

90 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

20

 

 

 

20

 

 

 

60

salles informatiques et laboratoires  

commune

 

72 000 000

 

x

 

x

 

100

Absence de boites de pharmacies dans les directions

des écoles publiques

 

dotation de 123 écoles en boite de pharmacie

 

 

12 300 000

 

 

x

 

 

100

 

faible recyclage des enseignants

 

Formation continue des enseignants

 

Commune

 

10 000 000

 

x

 

100

Insuffisance de points d’eau potable  

Réalisation de 9 forages

 

Commune

 

54 000 000

 

x

 

x

 

20

 

80 (Water Aid )

Faible électrification des écoles  

électrification des écoles

 

commune

 

9 000 000

 

x

 

x

 

x

 

20

 

80

 

Insuffisance de jardin d’enfants communautaire

 

Construction de 3jardins d’enfants communautaires

Sabalibougo u,       Kalabancour a et  Bacodjicoroni  

 

63 000 000

 

 

x

 

 

x

 

 

20

 

 

80

 

 

Mauvaise gestion des CGS

 

Applications des textes, la signature des conventions entre la Mairie et les CGS

 

 

 

Commune

 

 

 

0

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

Mairie

 

 

CAP-

Academ ie

Total secteur éducation  

803 300 000

Emploi formation, Objectif: Créer plus d’emplois par la formation professionnelle
Insuffisance d’Emploi  

Création des PME

 

Commune

 

250 000 000

 

x

 

20

80 (BID;CA

ECE)

 

Réalisation de formation sur le perfectionnement des artisants

 

 

5 000 000

 

 

x

 

 

10

 

90 (CAECE

)

Création des CED  

72 000 000

x Mairie BID;CA

ECE

Total formation professionnelle  

327 000 000

Economie finances: Améliorer la croissance économique à travers une cité prospère
 

 

 

 

Insuffisance des ressources

 

 

 

 

Aménagement des marchés

 

Saabaliboug ou,    Kalabancour a,       Badalabougo u et  Daoudaboug ou

 

 

 

 

11

000 000 000

 

 

 

 

x

 

 

 

 

x

 

 

 

 

x

 

 

 

 

10

90

(Chamb re de commer ce, Partenai res techniqu es et financier s)

Sensibilisation des

contribuables

 

2 000 000

x x x 100
 

Formation et équipement du personnel du service de recouvrement

 

 

 

Mairie

 

 

 

10 000 000

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

x

 

 

 

100

Total Economies Finances 11 012 000 000
TOTAL GENERAL  

73 118 658 000

 

 

Fin

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *