add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Dernières minutes

Caractéristiques des écoles du second cycle fondamental de la Commune

Share This Story !

Les 3 CAP totalisent 18 280 élèves dont 8943 filles représentant 49% de l’effectif global. On compte 613 enseignants encadrant les élèves des CAP de Bacodjicoroni et Kalaban-Coura qui totalisent 12 494 élèves.

Le diagnostic n’a pas permis de déterminer l’effectif enseignant du CAP de Torokorobougou.

Le tableau ci-dessous donne des informations sur l’état des clôtures des infrastructures scolaires, la situation des points d’eau par CAP, la situation des classes et des équipements au niveau du second cycle de l’enseignement fondamental.

Tableau des caractéristiques des écoles du second cycle fondamental de la Commune

CAP Etat

B= bon, P= passable, M= mauvais

Nombre d ‘élèves Nombre d’enseignants
Clôture Latrines Pont d’eau Classes Equipement (tables et autres G F T G F T
B P M B P M B P M B P M B P M
Torokorobougou 17 4 1 273 0 44 86 0 14 224 0 12 174 0 35 3011 2775 5786
Bacodjicoroni 14 0 4 65 0 37 49 0 27 136 0 77 1865 0 663 3345 3271 6823 232 100 332
Kalaban-Coura 13 4 0 14 0 22 12 0 13 67 0 24 2148 71 380 2974 2897 5871 281
TOTAL 44 8 5 352 0 103 147 0 54 427 0 113 4187 71 1078 9930 8 943 18480     613

Source CAP de la Commune, décembre 2015

NB : Les principaux problèmes auxquels les CAP sont confrontés sont :

–  une insuffisance de salles de classe et ce, particulièrement pour le CAP de Baco-Djicoroni où 77 salles de classe sont en mauvais état (36%) suivi de celui de Kalaban-Coura avec ses 24 salles en mauvais état (26%)

  • une absence de clôture pour certaines écoles,
  • un mauvais état des latrines
  • une insuffisance en équipement notamment au CAP de Torokorobougou où le taux d’équipements en mauvais état atteint les 24%

1.1.1        Examens scolaires

Les examens constituent des moments privilégiés pour l’administration scolaire de jauger le niveau d’instruction des élèves et d’évaluer leurs aptitudes individuelles. Les taux de réussite à l’examen du DEF des sessions de 2012 à 2014, varient d’un CAP à un autre et aussi selon le type d’école (école publique, medersa, école privée).

Le taux de réussite à l’examen du DEF est plus élevé dans les écoles privées classiques (35%) suivi des medersas (31%).

Ces taux sont plus faibles dans les écoles publiques oscillant entre 9, 90% et 31, 70 % pendant qu’ils atteignent les 57, 41 % en  2013 et 53,88% en moyenne dans les écoles privées.

Les échecs aux examens selon les spécialistes de l’éducation des  différents CAP sont dus, entre autres, aux raisons suivantes :

  • Effectif pléthorique dans les classes ;
  • Manque de suivi des élèves par les parents ;
  • Effritement de l’autorité scolaire ;
  • Insuffisance du personnel qualifié ;
  • Manque de suivi pédagogique des enseignants par les conseillers pédagogiques ;
  • Insuffisance de recyclage du personnel enseignant.

Tableau des taux de réussite à l’examen du DEF de 2012 à 2014 des CAP

Année

Quartier            

2012 2013 2014
% % %
TOROKOROBOUGOU      
Toutes écoles 34,37 42,78 36, 17
Ecoles publiques 17, 18 24,94 21,61
Medersa 43,36 66,91 40,54
Ecoles privées 53, 71 54,25 49, 97
BACODJICORONI
Toutes écoles 45, 35 48, 37 25, 79
Ecoles publiques 31,70 30, 87 9, 90
Medersa 45,35 52,50 30,61
Ecoles privées 59 35,05
KALABAN-COURA
Toutes écoles 45, 35 48, 37 41,47
Ecoles publiques 31,70 30,97 31,39
Medersa 45, 35 52,50 42, 29
Ecoles privées 54 59 76,64

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *